Les idéogrammes menacés par l’écriture sur écran

Avec l’écriture sur smartphones, tablettes et ordinateurs, les Chinois et Japonais n’ont plus besoin de connaître précisément le tracé des idéogrammes. Il leur suffit bien souvent de taper sur un clavier les premiers traits d’un caractère pour le retrouver dans une liste de propositions. Le problème, selon l’AFP (Agence française de presse), c’est que les jeunes adultes commencent à oublier la façon d'esquisser les idéogrammes élaborés... Si certains crient à la perte culturelle, d'autres estiment que cela libère de la place pour de nouveaux apprentissages, comme les langues étrangères.
 
Produit pour dream Orange par Hypertexte
 
© Istockphoto