• 47
    participants
  • 7
    ateliers
  • 762
    posts
Photo d'une femme qui est dans un parc et qui lit avec ses mains des indications en braille sur le lieu où elle se trouve

Présentation du café

Le numérique est aujourd’hui au cœur de nos vies pour communiquer, apprendre, se soigner, etc.

Quand on vit avec un handicap, quand on accompagne une personne handicapée, quels besoins a-t-on dans le domaine de la vie numérique ? Comment trouve-t-on à satisfaire ses besoins ? Et sur orange.fr en particulier ?

Nous allons répondre à ces questions lors de ce café numérique et nous allons imaginer des parcours idéaux et des solutions satisfaisantes sur orange.fr.

Ce café durera deux semaines à partir du 6 janvier prochain.

Flashback

Il y a l'écrit ci-dessous de la conclusion de ce café ou bien vous pouvez m'écoutez en suivant ce lien.

L'enregistrement dure un peu plus de 4 minutes.

A ce café numérique, les participants ont été des personnes aveugles et d'autres qui voient mal, des personnes qui sont sourdes et d'autres qui entendent mal, et tout autant des personnes dont le handicap ne se voit pas. Il y a des personnes qui ne peuvent se concentrer longtemps et qui traversent des périodes de grand stress, d'autres très sensibles aux ondes électromagnétiques. Il y a des personnes souffrant de handicap moteur et certaines de plusieurs handicaps. Ne pas voir n'empêche pas de participer à des courses à pied. Etre électrosensible n'empêche pas d'écrire un roman. Qu'on se le dise !

Les participants ont été aussi des personnes qui aident les autres, dans le domaine des soins, de l'éducation ou bien dans le domaine de l'accompagnement pour s'équiper et prendre en main des outils pour faciliter la vie, des aidants de par leur métier et d'autres qui accompagnent des proches, des parents, des enfants. Des personnes aidantes sont elles-mêmes handicapées. Par exemple, une personne développe des activités marche et des activités cultures pour d'autres qui ne voient pas accompagnées de personnes voyantes.

Nous avons échangé par écrit et à l'occasion de rencontres au téléphone et en visio sur l'outil Teams.

Voici le fruit de nos échanges :

Le numérique permet de vivre, tout simplement. "Le numérique est véritablement la principale voire la seule fenêtre ouverte sur le monde extérieur". De plus, il évite bien des déplacements fatigants. Ajoutons que les créations dans plusieurs domaines sont aidées par les outils numériques : songeons à la musique assistée par ordinateur pour les musiciens, mentionnons les dictaphones pour noter des idées. Tout cela fait dire à l'un des participants que son activité a été "multipliée par 1000 depuis l'arrivée du numérique".

Ceci étant dit, on peut déplorer le fait que le respect du Référentiel Général d'Amélioration de l'Accessibilité (dit RGAA) est "aléatoire d'un cite à un autre". Plusieurs exemples ont été donnés de sites web et des services digitaux qui étaient accessibles et qui ne le sont plus. Nous avons échangé sur les outils de vocalisation en particulier, JAWS, qui signifie Job Access With Speech, et NVDA, qui signifie Non Visual Desktop Access. D'un site web à un autre, l'un fonctionne mieux que l'autre et vice versa. Et pour corser l'affaire, il y a des différences selon les navigateurs. Notez que pour qui ne voit pas, la sécurité fait parfois mauvais ménage avec l'accessibilité. Par exemple, retrouver son mot de passe au moyen d'images sans autre solution implique de demander de l'aide à une tierce personne, or le mot de passe est une donnée confidentielle.

Une chose est certaine, quand on fait des efforts en matière d'accessibilité, c'est pour le bien de tous : cela donne des sites web et des services généralement plus précis, plus simples, plus calmes. C'est à l'aune de ce principe que avons porté un regard critique sur la page accessibilité et autonomie d'orange.fr. Et par la même occasion, sur d'autres services d'Orange. Ce calme est essentiel car une grande qualité dont doivent faire preuve des personnes handicapées comme celles qui les aident est la patience. La patience est une grande qualité en général, elle est encore plus indispensable quand on est handicapé et quand on est aidant. Si les services digitaux soutiennent cette patience, c'est vraiment bien.

Ce café a été l'occasion de découvrir des services d'Orange, l'assistance vocale de la télécommande de la TV par exemple, ou les ateliers numériques d'Orange. Une personne est dorénavant fidèle participante à ces ateliers ! Il a été aussi l'occasion de découvrir et de partager quelques bonnes applications, de géolocalisation, de reconnaissance des couleurs, de listes de diffusion, quelques bons plans lectures aussi.

La mise en écrit des paroles et la vocalisation des écrits sont deux piliers pour des services accessibles. Surligner, se relire, écrire, vocaliser, autant d'habiletés que l'on peut développer avec de bons outils... et de la patience toujours. Une conséquence logique de ce qui précède est que l'on devrait pouvoir commander des actions sur un service digital autant par la voix que par le geste et par l'écrit. Voilà qui est à suivre !

Pour finir, nous nous sommes dit et écrit qu'il serait souhaitable d'organiser d'autres rencontres comme celle-ci avec des personnes d'Orange spécialistes d'accessibilité à la fois dans un souci d'amélioration de l'accessibilité partout où c'est possible au sein des services d'Orange et toujours, de partage de bons plans, astuces, expériences et innovations.