36% des entreprises à travers le monde interdisent à leurs employés l’accès aux réseaux sociaux sur leur lieu de travail

36% des entreprises à travers le monde interdisent à leurs employés l’accès aux réseaux sociaux sur leur lieu de travail, selon une enquête du cabinet Proskauer. Ces blocages concernent essentiellement Facebook, Twitter ou LinkedIn. Les raisons invoquées ? Se protéger de la diffusion d'informations confidentielles (80,26%), empêcher de véhiculer une fausse image de l'entreprise (71,05%) et contrer les commentaires désobligeants sur l'entreprise (64,47%). Enfin, l’étude souligne que sept sociétés sur dix (71,15%), contre 31,3% en 2013, ont déjà pris des mesures disciplinaires à l'encontre d'un employé pour utilisation abusive des réseaux.

Produit pour dream Orange par Juliette
 
© keiry - Fotolia.com