Le Self data par Daniel Kaplan

Une autre façon d'utiliser nos données personnelles

Les données personnelles des individus, qu’ils soient abonnés, clients, consommateurs ou internautes, sont une denrée particulièrement prisée. Traitées, analysées, vendues, leurs utilisations par ceux qui les collectent sont souvent opaques et échappent au contrôle des citoyens qui s’inquiètent pour leur vie privée. Un autre modèle se fait jour : celui du partage des données sous le contrôle des individus, qui décident pour quels services ils sont prêts à autoriser l’usage de leurs informations. La Fondation Internet Génération (FING) lui a trouvé un nom : le Self data. Nous avons demandé à son délégué général, Daniel Kaplan, de décrypter le sujet.

Lire l'interview de Daniel Kaplan sur le site culture mobile