Ce concept de traducteur propose de scanner des contenus photos et textuels afin de les convertir en braille ou en surface tridimensionnelle permettant la lecture par le toucher. Novateur dans son approche, Readot permettrait l’adaptation d’informations ou de contenus numériques en ligne en un tout nouveau langage sensible adapté aux non-voyants, via une simple connexion à un ordinateur. Traduisant les pixels, les formes et la profondeur de champ d’une image en une surface en relief composée de « pics » tangibles plus ou moins hauts, Readot pourrait faciliter l'accès à la culture aux personnes atteintes de cécité partielle ou totale. A l'image de cette carte de crédit ou du concept Haptic Braille Reader, l’adaptation des technologies de communication aux handicaps divers a toujours été un des grands enjeux du design au sens large, et on ne peut qu'espérer une industrialisation rapide de ce genre de dispositif.

 

 

 


Via Ubergizmo