Dream CaféLe café numérique par Orange

Êtes-vous sur de vouloir supprimer ce commentaire ?
Toutes ses réponses seront également supprimées.

L'habitabilité, un concept utile pour le web design

Des espaces web désirés

Il est des espaces web désirés non encore existants.

Une responsable d'un centre d'accueil d'enfants et d'adolescents polyhandicapés déclare qu'elle est à la recherche d'une plateforme qui serait un lieu d'échange entre parents, enfants et éducateurs, où des créations et des moments de vie pourraient être partagés. Une collègue demande si elle ne pourrait pas en fait concerner tous les lieux d'éducation. La réponse est certainement oui. Des étudiants imaginent un espace de voyage en ville à hauteur d'abeilles, partout où il y a des fleurs qui les attirent en fait. Lors du café La localité dont on rêve, nous avons réfléchi aux contours d'un espace idéal de participation citoyenne.

Des espaces web s'imaginent, d'autres se créent qui ont pour point commun qu'ils sont des espaces sensibles, des espaces habités. Il en existe sur les réseaux sociaux. Songeons à Une minute de danse par jour de Nadia Vadori-Gauthier par exemple qui porte un regard singulier sur le monde contemporain. Il s'agit d'une initiative individuelle d'une artiste. Nous espérons que le Dream Café fait partie de ces espaces sensibles habités, avec ses rendez-vous réguliers, ses conversations de café sur différentes facettes de la vie numérique. Peut-être trop exclusivement écrits.

Chacun a besoin de vivre des expériences sensibles. Le web permet d'en raconter, d'en transmettre, d'en discuter, d'inviter à en vivre aussi. A condition que ce web soit habitable, que l'on prenne plaisir et intérêt à y venir et à y revenir, que l'on y trouve sa place et que l'on s'y sente à l'aide, invité et invitant.

L'habitabilité, un concept intéressant venu de l'architecture et d'urbanisme

Dans Une vie de création, Charlotte Perriand raconte comment ce concept s'est matérialisé dans les années 30. Parmi les créations de la designeuse architecte urbaniste, il y a eu une "maison de week-end", "Une plateforme, qui ménageait en son centre un large espace de plein air avec "barbecue", était bordée symétriquement à l'est et à l'ouest par deux longues cases fermées ou ouvertes par des portes basculantes, qui le soir assuraient la sécurité et le jour formaient chapeau sur la terrasse, la protégeant ainsi de le pluie ou du soleil. Un plongeoir pour goûter aux charmes de l'eau incitait au bain quotidien" (p. 88). L'idée défendue est l'intégration dans un environnement.

C'est en 1950 que Charlotte Perriand a donné une définition de "l'art d'habiter". La voici : "L'harmonie de l'habitat ne peut être résolue indépendemment de l'architecture et de l'urbanisme. Il serait vain de prétendre la réaliser par l'équipement seul, car elle résulte d'une ambiance influencée également par les éléments extérieurs tels que le site, l'orientation, le dosage de la lumière. Non seulement l'habitat doit réaliser les données matérielles, mais créer les conditions de l'équilibre humain et de la libération de l'esprit" (même référence, p. 248). Dans le vide se créent des possibilités de mouvement. Le rangement libère. La nature est motif à méditation. Des décennies plus tard, cette définition et ces attentions n'ont pas pris une ride.

L'habitabilité, c'est toute l'attention donnée à "l'art d'habiter".

L'habitabilité dans le web design

Ce mot, habitabilité, nous ne le trouvons pas dans le monde du web design. Nous trouvons celui de simplicité, celui d'utilisabilité. Nous trouvons aussi celui d'expérience, souvent des expériences de parcours. Considérons des qualités d'une plateforme web habitable.

Elle est un espace de libération de l'esprit parce que des conversations peuvent s'y tenir, créant des points d'union entre des personnes et offrant des possibilités de créer du neuf.

Elle est un espace suffisamment protecteur pour que des conversations en clair-obscur puissent se tenir à l'écart du bruit et de la valse des opinions tranchées. La protection et la qualité des débats permet de la mesure. Elle est un espace où on peut circuler tout en pouvant porter le regard au loin.

De l'expression sous plusieurs formes, par l'écrit, par la photographie, le dessin, la vidéo. Charlotte Perriand entendait "poétiser l'espace", nous espérons poétiser le web en reflet et en création de la poétisation de l'espace.

 

Billet écrit par Rosario, le 13 décembre 2020

La photo qui apparait sur la vignette a été prise à Paris, 13ème arrondissement


Qu'en dites vous ?