Marsouin, le pôle armoricain de recherche sur la société et les usages d’internet est une source précieuse d’analyse, d’étude et de cadrage sur les usages d’internet. Jocelyne Trémenbert, responsable de cet observatoire, vient de publier une courte mise au point sur les usages des réseaux sociaux et sur la participation. Juste pour recadrer l’image déformée qu’on en a souvent. Non, nous ne sommes pas tous en permanence derrière nos écrans et si nous sommes nombreux sur les réseaux sociaux, nous sommes loin d’y être connectés en permanence. On y apprend que 70% des internautes ne sont pas actifs sur les sites de réseaux sociaux et que si un 15-30 ans sur deux alimente son "mur” toutes les semaines, ce n’est le cas que d’un 30-44 ans sur sept. On y apprend également qu’internet creuse la fracture civique en permettant aux citoyens les plus éduqués et les plus compétents en matière d’usage numérique d’accéder à davantage d’informations et d’interagir avec l’administration.


Source : Marsouin